wp-brassage-amateur-kit-a-biere-fabrication-maison

Il était une fois la bière…

De la Mésopotamie au kit de fabrication de bière,  focus sur le breuvage alcoolisé le plus ancien du monde. 

Dans la culture chinoise, la bière représentait jadis un rôle social, religieux et thérapeutique. Des vestiges archéologiques ont révélé les traces d’une bière sophistiquée brassée il y a plus de 5000 ans avant J.C, à partir de différentes plantes dont l’orge.

Fabrication de bière
Découverte archéologique en Mésopotamie

C’est ensuite en Mésopotamie, il y a plus de 4000 avant notre ère que les premières traces écrites furent trouvées au Moyen-Orient. Des tablettes d’argile faisant l’état d’une boisson fermentée élaborée avec de l’orge, de l’épeautre, du blé et du millet : la « sikaru », aussi appelé le pain liquide.

Plus tard, la bière alors appelée « vin d’orge » devient la boisson nationale des Egyptiens. Considérée comme une offrande aux dieux, elle s’affirme également comme une boisson d’accueil, un aliment et même comme une monnaie d’échange.

La légende raconte que le dieu de la terre Osiris, aurait obtenu le premier breuvage en oubliant  au soleil une jarre contenant un mélange d’orge et d’eau du Nil créant ainsi le « vin d’orge »

 

La bière dans l’Antiquité

Puis ce sont les civilisations Grecques et Romaines, qui vont reconnaître la bière pour ses vertus médicales. Bien que considérée comme une boisson pour barbares (pour eux les gens civilisés buvaient du vin), ce sont eux qui vont faire connaître la bière en Espagne, en Gaule et en Germanie.

Vikings, Celtes, Gaulois, tous appréciaient la bière, la considérant comme une boisson festive, une offrande religieuse, une monnaie d’échange, mais surtout comme une boisson aux vertus curatives.

A cette époque, la bière est appelée Cervisia (cervoise), en référence à la déesse des moissons et des céréales, Cérès.

Le terme cervoise évoque Ceresis vitis (vigne de Cérès).  Il définit une boisson pour les peuples dont les terres ne permettent pas la culture à la vigne. La cervoise est obtenue à partir d’orge et d’autres céréales, mais elle n’est pas houblonnée. Dans son processus de fabrication, la bière est aromatisée avec des plantes et des épices. Elle est très populaire et sa consommation représente un risque sanitaire moindre par rapport à la consommation d’eau. https://fr.wikipedia.org/wiki/Cervoise

Des bières d’Abbaye à nos jours

C’est au début du VIIème siècle que le roi Dagobert créa le premier monastère qui brassait de la cervoise. Alléluia, la bière des moines était née. C’est à cette même époque que le houblon, reconnu pour ses propriétés antiseptiques fit son apparition dans le processus de fabrication de la bière. Il apportera une caractéristique essentielle au breuvage, l’amertume.

Houblon pour fabrication de bière
Houblon en cône

Après notre cher Roi Dagobert, c’est à Charlemagne que nous devons la promotion du breuvage. Il réunit les brasseurs afin de créer une sorte de charte pour régir la fabrication de la bière.

Au fil des siècles le métier de brasseur se développe hors des monastères. Les germains deviennent adeptes du breuvage religieux et vous lui donner le nom de « bier ». La cervoise devient celle que l’on nomme plus communément «  bière ». C’est en 1489 que  le statut de brasseurs de Paris est clairement défini. Sa fabrication devient alors une activité économique encadrée et réglementée.http://www.lepoint.fr/dossiers/art-de-vivre/special-belgique/histoire-l-origine-des-bieres-d-abbaye-01-09-2015-1960935_2590.php

La révolution brassicole

Au début du XIXème s. les techniques de brassage sont à peu de chose près identiques à celles des moines du Moyen-Age.

Puis les travaux sur la bière évoluent, progrès scientifiques et évolutions technologiques vont se succéder.  La pasteurisation et chimie de la fermentation permettent d’améliorer la stabilité et la qualité de la bière.

La révolution industrielle va permettre d’accroitre la qualité  mais aussi la quantité de bière produite.

Fabrication de bière

La fabrication de la bière s’intensifie, les bières commencent à voyager.  De nombreuses brasseries voient le jour.

Alors que la France compte à peine 20 brasseries artisanales en 1990, elles sont autour de 900 en 2016…

La plupart créés par des autodidactes passionnés qui comme vous ont réalisé leurs premières recettes dans leur cuisine… Alors lorsque vous allez décapsuler votre prochaine bière artisanale, ayez une petite pensée pour Osiris.

 

Envie de vous essayer au brassage artisanal ? Découvrez nos kits de fabrication « Mon kit à bière » sur www.monkitabiere.fr

 

Laisser un commentaire